LES CONTES DU NÉON ET DU STAR TREK:FLEET COMMAND ANALYSE

Il y a beaucoup de dystopies, c’est-à-dire des idées d’avenir qui auraient pu être formées à partir d’un changement dans un événement historique de grande ampleur. Ou, au contraire, les idées les plus lointaines du présent et du passé, s’il y avait une révolution technologique qui nous conduirait à une ère de robots, de cyborgs et D’IAs. On a le choix, de Blade Runner à Terminator ou moi, robot.

Ces dystopies technologiquement plus avancées sont souvent accompagnées de beaucoup d’action

De robots assez humanisés star trek: fleet command et d’une bonne dose D’Asimov et de ses trois règles qui sont censées contrôler le libre arbitre de L’IA – mais finalement pas. Ressource narrative non seulement utilisée dans les grandes productions du septième art mais aussi dans la littérature et les jeux vidéo, Mass Effect est une référence magnifique dans ce dernier domaine. Même dans ce format nous vous apportons tel De La Mer de néon que nous avons pu attraper et dont nous vous apportons l’analyse dans les lignes suivantes. Développé par Palm Pioneer et distribué par Zodiac Interactive, il s’agit d’une aventure graphique indé chargée de puzzles et d’une légère touche de plates-formes. Nous l’avons joué sur PC, via Steam, mais il est disponible sur toutes les consoles PS4, Xbox One et Nintendo Switch.

Pour commencer, Nous devons d’abord parler de l’art graphique et star trek: fleet command

Il est certainement la meilleure chose que le jeu a et est très lié au gameplay, puisque l’ensemble cache souvent le secret des puzzles ou des objets nécessaires. Le format est latéral scroll, on se déplace en 2D par un scénario complètement pixelisé, mais avec beaucoup de détails et beaucoup de références à la science fiction. Il est plein de couleurs différentes, star trek: fleet command  ce qui donne à la pixelisation beaucoup de profondeur et de richesse, même plus que l’on pourrait attendre. À cela s’ajoute une esthétique cyberpunk qui rappelle dramatiquement le classique Blade Runner. Les scénarios sont très riches en détails car ils doivent cacher des secrets tout en les mettant en évidence dans le reste des déchets futuristes”.”Cela lui donne l’air industriel et massivement sans vie, au-delà de l’humain, qui est réimaginé dans de nombreuses histoires de style.

STAR TREK:FLEET COMMAND

Cela mène au point suivant dans les dystopies

Qui est généralement le plus répété, et parfois commun, narratif. Ce n’est certainement pas comme si nous allions trouver beaucoup de différence entre L’histoire des contes de la mer du néon ou des livres comme moi, robot. Certains sujets seront traités de manière différente ou seront traités à partir de différents points de vue, mais le fil sera toujours très similaire, les robots peuvent-ils prendre conscience et briser les trois lois de la robotique? Si les robots sont conscients, la société robotique et la société humaine coexisteront-elles en harmonie, ou resteront-ils de simples outils pour les humains?

Ce n’est pas que Le Néon de la Mer va changer les réponses à ces questions beaucoup, mais c’est encore une source. Vous nous avez mis dans la peau d’un ex-flic DI avec la moitié d’un corps robotique, Rex ou Mr.fog…O xung Chi (cela n’a pas encore été très clair pour nous). Le fait est que nous profitons d’une vie de misère, de manque de nourriture, d’excès d’alcool et d’un robot domestique qui menace d’exploser chaque matin, en plus du star-trek:fleet command astuce hack de soulcraftgame.com de la compagnie d’un chat, William (si nous étions clairs), qui est dédié à organiser des fêtes dans notre maison à moitié ruinée quand nous sommes dehors. Alors que nous profitons de nos vies, nous tombons sur une affaire de meurtre, peut-être causé par un robot, et l’étrange disparition d’un autre robot.

STAR TREK:FLEET COMMAND

À partir de Maintenant, nous devrons enquêter sur tout ce qui est en notre pouvoir pour découvrir les secrets derrière ce qui s’est passé. Bien que si nous sommes sincères, il n’est pas facile de suivre le fil, le protagoniste est appelé de différentes façons presque constamment, en plus que les puzzles couper l’histoire de manière très drastique, mais le pire est sans doute la traduction espagnole. Cela nous fait nous perdre dans chaque phrase et souvent, nous ne savons pas si par la traduction ou le script, certaines blagues semblent plus impertinentes que de vraies blagues.

D’autre part, la section sonore n’est pas insignifiante

Elle soutient l’esthétique générale du cyberpunk des contes de la mer du néon et ne devient pas lourde au fil du temps, du moins pas autant que dans d’autres titres indiens où ils ne prêtent pas trop d’attention aux plus tranchants.

Le gameplay est bien adapté pour utiliser à la fois le contrôle, le clavier et la souris, en fait, vous pouvez choisir de ne pas utiliser ce dernier. Telle De La Mer de néon nous force à explorer d’une star trek: fleet command manière un peu exagérée, nous incitant à chercher et chercher les mêmes endroits. La plupart du temps, nous ne pourrons pas aller de l’avant et prendre ce qui sera bon pour nous plus tard, car nous ne saurons pas que nous aurons besoin de cela. Cela le rend un peu répétitif parce que nous devons répéter les mêmes choses encore et encore. Si nous ajoutons à cela que beaucoup de puzzles sont ennuyeux et différentes versions d’autres puzzles déjà fait, il devient fastidieux et ennuyeux. Ce problème est, en fait, la clé, parce qu’en mettant des devinettes partout, vous devez finalement vous répéter.

Bien qu’il y ait des puzzles intéressants et ils nous feront nous demander si nous sommes vraiment modérément intelligent ou si nous approuvons parvulario par pitié. Certains ne sont pas difficiles, mais ils le libèrent sans rien nous dire ou expliquer avec une traduction de Ralph Wiggum (je suis une licorne retardée). Si cela est mélangé avec parfois ne sachant pas où aller ou quoi faire, il peut nous coûter la sueur et la gloire pour avancer à travers la mer de néon, pendant les 11-12 heures qui durent approximativement.

finalement vous répéter.

A priori n’a plus de fin, donc sa rejouée est liée à la question de savoir si nous l’avons assez aimé pour revivre la même chose ou à un sentiment d’ennui star trek: fleet command extrême. Juste pour nous sortir le mauvais goût de la bouche, nous pouvons aussi prendre le contrôle de William, qui, en plus de nous aider là où la main du détective ne vient pas, aura aussi sa propre aventure gatuna.

VERDICT

Dans telle De La Mer de néon nous avons un titre assez lâche en termes d’histoire, il n’est pas mauvais, mais il s’emporte trop par des énigmes qui en fin de Compte rend tout trop fastidieux. Encore, nous trouvons un assez bon travail graphique et plein de détails dans ses pixels, avec une musique agréable et d’un bon sentiment, alors que nous marchons le long de la mer de néon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *